jeudi 29 septembre 2011

Le Dragon Enamouré

Mon amour de tous les jours est assez fan de thé et elle a reçu d'une de ses amies un thé particulier venant de la 7ème Tasse.  Déjà rien que le nom "Le Dragon Enamouré" est un poème à lui tout seul.  Le parfum de ce thé noir est rehaussé de violette.  On retrouve aussi de la bergamote et de la cardamome.


Je ne l'ai pas goûté personnellement avant de faire mes pralines, mais rien qu'à le sentir çà m'a donne envie !  Alors je n'ai pas hésité une seconde et voilà la praline moulée.

J'avais vraiment envie de réitérer l'aventure de la ganache au thé mais cette fois-ci sur d'autre arôme.
C'est donc Sooky qui m'a insufflé l'idée d'utiliser son nouveau thé qu'elle ADORE.
Il ne m'a fallu humer qu'une seule fois le parfum de ce thé pour me dire, YES c'est ce que je cherche.  C'est tellement original, mais naturel.  Les parfums s'assemblent vraiment parfaitement.

Pour l'intérieur :
80 gr de crème fraîche 35%
100 gr de chocolat blanc
20 gr de miel
20 gr de beurre
une chaussette bien remplie de thé



 
Faites bouillir la crème fraîche et y plonger la chaussette de thé.
Laissez infuser 3 à 5 mins.
Ensuite incorporez le miel et le beurre et mélangez correctement pour lisser la crème.
Versez maintenant sur le chocolat blanc et mélangez à nouveau jusqu'à ce que le produit soit bien homogène.



Après refroidissement, vous pouvez verser la ganache dans les coques de chocolat au lait.


Il ne reste plus qu'à fermer les pralines et déguster ces petites douceurs.

Verdict : J'ai été agréablement surpris par cette recette !
Je pensais au départ que le thé ne serait pas assez puissant pour se mettre en avant par rapport au chocolat.  Mais finalement, la violette est présente dès l'attaque, c'est le parfum du thé noir qui suit légèrement et seulement ensuite, le chocolat au lait vient enrober ces arômes pour former un tout assez agréable.  Mais bon, étant donné que c'est moi qui l'ai confectionné, c'est pas très objectif ...

Cela dit, j'aime bien !  Et vous pouvez en être sûr, cette recette sera rééditée !



Aucun commentaire:

Publier un commentaire